Rémy Bricka à Boisgervilly

Dans le cadre des Festivités 2009 Rémy Bricka sera présent à Boisgervilly le 31 mai 2009

Rémy Bricka

Rémy Bricka

http://www.remybricka.com/

Deux colombes, Coco et Coccinelle, une vingtaine d'instruments, une trentaine de kilos sur le dos, Remy BRICKA porte, comme l'escargot sa maison, sa poésie sur le dos. Un des derniers hommes-orchestres qui se comptent, aujourd 'hui sur les doigts de la main.

Cet ancien ajusteur alsacien, aîné d'une famille de huit enfants, fait découvrir aux enfants la magie des sons. Un feu d'artifice fuse de son chapeau et de sa grosse caisse s'envolent des pétales multicolores au milieu de bulles de savon.

De la guitare au tambour en passant par l'harmonica, la crécelle, les cymbales, la grosse caisse, le mirliton, les clochettes et les grelots , l'ambiance de son spectacle est toujours aussi magique et les enfants peuvent s'émerveiller en découvrant des milliers d'étoiles scintillantes qui les entourent.

Quand on parle de Remy BRICKA on l'associe à un public d'enfants pourtant aucun adulte ne reste insensible à sa magie.

Il entraîne dans son sillage des grappes d'admirateurs auxquels il communique par ses gestes et son sourire doux, une partie de sa grande sérénité.

Car l'exploit est là et ne trompe pas ce public qui se demande comment un homme seul, peut à la fois jouer de la guitare, chanter en s'accompagnant de 'la basse et de la batterie tout en plaçant par moment en contrepoint des mélodies à la flûte ou à l'harmonica. Un coup d'oeil averti constate très vite que Rémy sait parfaitement mêler la tradition et la technologie.

Cet homme est doublé d'un champion. Il n 'hésita pas en 1988, à traverser l'Atlantique sans eau ni vivres, sur des skis flottants, un exploit qui lui a valu le VICTOR de l'aventure en décembre 1988 et être nommé "borne d'Or IGN" de l'Aventure de la décennie.

Pour en savoir plus direction le site officiel de Rémy Bricka : http://www.remybricka.com

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet